SONNETTE D’ALARME

 

Rentrée scolaire 2016-2017 en RDC : Unicef tire la sonnette d’alarme !

SONNETTE D'ALARME dans Non classéLe Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire –initiation à la nouvelle citoyenneté (EPS-INC), en collaboration avec l’Unicef, lancera officiellement la campagne nationale d’inscription des enfants de 6 à 7 ans en 1ère année primaire, ce  jeudi 11 août 2016 au complexe scolaire EPA 1 et 2, situé dans la commune de Limete à Kinshasa. L’annonce a été faite, le vendredi 5 août au siège de l’Unicef- RDC, situé dans la commune de Ngaliema, par le biais de son Représentant Ephraïm Bahogwerhe , Spécialiste en éducation , en présence  des Représentants du Ministère de tutelle.

Parlant de l’enquêté d’EADE (enfant en dehors de l’école), il a été démontré clairement la force des médias congolais dans la baisse du taux des enfants hors école depuis 2007 jusqu’à ce jour. D’où, l’appel pressant du Directeur des relations internationales de ce ministère aux médias congolais pour la  sensibilisation des parents des enfants concernés.

«Il faut maintenir le cap mieux les efforts, pour que cette baisse  soit maintenue davantage jusqu’à zéro pourcent d’enfants de 6 à 7 ans à la maison, car la scolarisation primaire universelle demeure un défi ; car trois enfants sur dix ne terminent pas  ce cycle ; le pourcentage des doublants est passé de 16% en 2006 -2007 à 11% en 2011-2012 avec des disparités provinciales. La RDC, grâce à la politique de gratuité, peut espérer d’ici 2025 baisser sensiblement le nombre d’enfants non scolarisés», a martelé Bahogwerhe. Il faut  noter la diffusion des spots relatifs à la campagne, l’organisation des émissions interactives à la télévision, la radio, publié dans les journaux pour montrer l’importance de l’éducation d’un enfant. Pour tout dire : «lorsqu’un enfant ne va pas à l’école, il constitue un danger pour la société», a-t-il averti.

Dans son mot de clôture, Jovin Mukadi, le Conseiller à la Coopération internationale de l’EPS/INC a rappelé la loi congolaise en matière de l’éducation. Il a avancé que l’éducation est un facteur du développement d’un pays, elle constitue un volet important, c’est pourquoi dans la loi congolaise tout enfant en a le droit.

Donat Lekangbi

 

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

"DIEU NOUS EST PROCHE" |
Pourquoi suis-je sur terre |
la confrerie des playdébils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | voyance et cartomancie
| Eclairage Evangélique
| Rackam